Architecte

27-the project

FILM SUR LA JEUNE CRÉATION ARCHITECTURALE EN EUROPE

Ce lundi 30 mai avait lieu la projection d’inauguration du projet 27 à la cité de l’architecture et du patrimoine à Paris. Je vous fait part de mes notes.

Le projet 27 veut explorer la jeune création architecturale en Europe. Deux architectes (du studio LAN), un réalisateur (de FatCat films) et un designer graphique partent pour un tour d’Europe : une agence par pays, 26 pays en 27 minutes. Ce projet explore les réactions face au moment clé que vit l’architecture européenne aujourd’hui. Le choix des architectes présentés dépend de leur engagement dans la construction de leur pays, dans leur culture, leur attitude par rapport aux a-priori extérieurs du pays, leur vision européenne du projet architectural.

La projection d’aujourd’hui est unique. C’est le premier épisode d’un carnet de voyage qui sera plus tard coupé par thématiques, pour apporter le contenu d’un film destiné à une large échelle.

ESPAGNE /// EBV

Le film du jour nous emmène en Espagne, auprès de l’agence EBV, dont les fondateurs nous font visiter quelques bâtiments barcelonais, pas forcément de leur création, qu’ils trouvent particulièrement intéressants.

Les images sont magnifiques et sous une musique planante, on se laisse porter entre formes et lumières, entre les lignes et les matières de bâtiments contemporains. Mais ce ne sont pas les photos désertées des magazines d’architecture. Sur la place les enfants jouent, dans le hall un homme traverse, sans compter les dessous des interviews et des visites, où l’on suit les 4 protagonistes à travers leur voyage d’exploration.

Après le film, les architectes montent sur le podium pour des questions en direct :

Barcelone s’est mise depuis les JO de 1992 à construire une architecture au service de l’urbanité. L’architecture en Espagne a gagné une certaine renommée grâce à une large médiatisation -contrôlée par les architectes- de la construction contemporaine. Alors que les architectes étaient très forts en Espagne, très impliqués dans les projets de construction, ils ont à trouver un nouveau rôle depuis la crise. On assiste aujourd’hui à une certaine perte de pouvoir [car] il s’agit maintenant d’une organisation européenne, où on travaille tous de la même manière.

Formé il y a 7 ans, l’agence EBV (Estudio Barozzi Veiga) participe à beaucoup de projets internationaux et compétitions européennes. Les deux fondateurs ont décidé de s’installer à Barcelone  d’une part car la ville est intéressante mais surtout parce que la discussion sur l’architecture de Barcelone était très forte à l’époque. Maintenant les architectes travaillent au contraire chacun de leur côté, il n’y a plus d’idée commune de l’architecture.

Le travail de cette agence se concentre sur la liaison très forte entre l’objet architectural et le potentiel urbain de cet objet. Par le refus de l’iconique, les bâtiments participent a l’urbanité. Mais alors, comment éviter l’objet iconique lorsqu’on participe aux concours qui bien souvent en font l’implicite demande ? L’intérieur est conçu comme une partie de la ville […] obsession de joindre le projet à la ville […] Le projet doit offrir quelque chose de plus à la ville, il cherche un équilibre entre d’un côté la condition sociale, l’espace urbain, et d’un autre l’autonomie de sa forme […] L’architecture doit nourrir, être en fusion avec la ville, qui est plus importante, qui est première.

Durant les dix dernières années, les architectes ont oublié que l’architecture était faite pour les gens. Il faut réaffirmer le rôle social de l’architecture. L’architecture est importante pour nos vies, notre façon de vivre la ville, il faut que les architectes le montrent aujourd’hui.

Le logement social émerge tout juste en Espagne. Les financements sont 45 fois inférieurs à ceux dispensés en France, qui connait à ce sujet une situation exceptionnelle en Europe. […] L’expérimentation est [au contraire] beaucoup plus admise voire encouragée qu’en France ; mais l’énorme marché de la construction en Espagne, privée et commerciale, reste sans architectes. […] Hors concours, c’est très difficile de faire de la bonne architecture.

Quant à l’avenir, les choses sont appelées à bouger. Le nouveau maire de Barcelone arrive au pouvoir avec un nouvel architecte, Vicente Guallart, réputé très expérimental. Les considérations environnementales sont quasiment absentes en Espagne aujourd’hui, ça commence tout juste.

Le prochain RDV du projet 27 aura lieu le 15 septembre pour les épisodes sur l’Irlande et le Portugal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s